Baisse de la TVA depuis juillet 2009 - Saisissez cette nouvelle opportunité!

LA LOI EN RÉSUMÉ
  • Passage de la TVA à 5,5 %
    depuis du 1er juillet 2009
  • Pour la restauration, les cafetiers
    et les limonadiers
  • Hors poduits alcoolisés
EN CONTREPARTIE
En contrepartie de la baisse de la TVA,
les organisations professionnelles s’engagent
à mettre en place des mesures en faveur :
  • des consommateurs
  • des salariés
  • de la modernisation du secteur de la restauration.

Suite à l’autorisation de l’Union européenne d’appliquer la TVA à 5,5% dans la profession, Christine Lagarde (ministre de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi), Hervé Novelli (secrétaire d’État chargé du Commerce,de l’Artisanat,des Petites et moyennes entreprises, du Tourisme et des Services) et 9 organisations professionnelles se sont réunis le 28 avril 2009 pour les États Généraux de la restauration. Ceux-ci ont débouché par la signature du «Contrat d’Avenir», un texte qui officialise les engagements pris par l’État et les restaurateurs en contrepartie de la baisse du taux de TVA.

Pour télécharger l’intégralité du Contrat d’Avenir : www.etatsgenerauxdelarestauration.fr

Focus sur les 3 engagements clés et les solutions proposées par C10

1. Une baisse des prix favorable aux consommateurs

LES ENGAGEMENTS DE LA PROFESSION

> Baisse des prix, dans la restauration traditionnelle, d’au moins 11,8% sur 7 produits, parmi les 10 propositions suivantes:

  • une entrée
  • un plat chaud (viande ou poisson)
  • un plat du jour
  • un dessert
  • un menu entrée-plat
  • un menu plat-dessert
  • un menu enfant
  • un jus de fruits ou soda
  • une eauminérale
  • un café,thé ou infusion.

> Baisse des prix, par les cafetiers et limonadiers, d’au moins 11,8% sur le café, le thé et une boisson fraîche.

Baisse des prix, dans la restauration rapide, d’au moins 5% sur les menus de référence à consommer sur place.

LES SOLUTIONS C10

> Des outils de communication pour promouvoir
la baisse des prix auprès des consommateurs,
notamment à l’extérieur de votre établissement
pour drainer du trafic.


EXEMPLE


2. Des actions en faveur des salariés

LES ENGAGEMENTS DE LA PROFESSION

> Formation :
Passage en formation des salariés qui n’en ont pas
bénéficié depuis cinq ans.

> Protection sociale :
Amélioration des garanties de prévoyance et/ou la mise
en place d’une mutuelle couvrant au minimum les «frais de
santé».

> Rémunération

> Emploi :

Création de 20000 emplois pérennes et de 20000 postes de
type apprentissage ou contrat de professionnalisation.

> Et aussi :
Signature d’une convention de lutte contre le travail illégal.
Signature d’une convention relative à la santé et à la sécurité
au travail.

LES SOLUTIONS C10

> Des formations spécialement conçues pour   
répondre à vos problématiques :

«Cocktails», «Accueil et service», «Animation   
d’équipes»…

> Un accord avec AXA pour permettre la mise en place
d’une complémentaire santé à destination des salariés
du secteur.


3. Des actions en faveur de la modernisation des entreprises

LES ENGAGEMENTS DE LA PROFESSION

> Mettre les établissements aux normes en matière d’hygiène,
de sécurité, de bruit et d’accessibilité aux personnes à mobilité
réduite.

> Améliorer l’accueil et le confort du client en modernisant
l’équipement , rénovant les locaux, développant la qualité de
service.

> S’impliquer dans une démarche de préservation de
l’environnement et de développement durable
.

> Rénover les outils informatiques :
Gestion, caisses électroniques et accès Internet.

> Agrandir les établissements existants et acquérir de
nouvelles structures.

> Favoriser la transmission des établissements en incitant les
futurs cédants à maintenir les investissements et en aidant
les repreneurs à rénover.

LES SOLUTIONS C10

> Service d’audit et de positionnement des   
établissements en matière d’agencement,de techniques
de production et de réception de la clientèle.

> Offre de services : WIFI, presse, musique, carte de
fidélité pour vos clients.

> Solution d’encaissement.

> Logiciel de gestion.

> Conseil pour l’agencement du baret une meilleure
visibilité
des produits.


En pratique

Une opportunité pour les consommateurs et pour vous, chr!

La baisse de la TVA, accompagnée d’une baisse des prix bien communiquée, va générer une augmentation du pouvoir d’achat du consommateur, donc plus de trafic et de rentabilité dans votre établissement.

ATTENTION, une baisse des prix invisible ne sert à rien, COMMUNIQUEZ !

La preuve par l'exemple !

Les bénéfices d’une baisse des prix et d’une communication offensive.

En novembre 2008,Philippe B. a baissé d’environ 40% le prix de deux produits :
Le Coca proposé à 1,50€TTC au lieu de 2,40€TTC
Le café expresso proposé à0,90€TTC au lieu de 1,40€TTC.

CONSÉQUENCES
Les ventes sont en augmentation :
+60%pour le Coca et +15%pour le café expresso.

RÉSULTATS
Le poids de l’offre boissons est en nette progression. Le gain de chiffre d’affaires s’élève à 6000€, soit + 25%.

Hervé P., client CHR, ayant largement communiqué sur la baisse des prix dans son établissement a vu son chiffre d’affaires   
progresser de 23% par rapport à l’année précédente. Une telle progression sur ce point de vente est le résultat d’une  
politique de prix très agressive sur les principaux produits et d’une forte communication.

RÉSULTATS
Une baisse de 15%des prix pour un résultat au cumul de + 23% du chiffre d’affaires !

3 questions à ...

Phillipe Bardel
Adhérent café concept et gérant du Félix restaubar, à Dunkerque.

Redonner envie aux gens d’aller au café

Que pensez-vous de la baisse de la TVA?
Qu’est-ce que cela va changer pour vous ?

La démarche est intéressante même si je ne l’ai pas attendue pour baisser les prix dans mon établissement. CAFE CONCEPT met à ma disposition des supports me permettant d’avoir une
cohérence de prix auprès de mes clients. Depuis un an, je propose le café à 1€, le Coca et la bière à 1,8€. Globalement, j’ai réduit de 30% les tarifs de mes consommations. Résultats :
mon chiffre d’affaires a progressé de 30% sur l’année et j’ai multiplié par deux ma clientèle. Mais la baisse de la TVA ne va pas suffire pour redynamiser la profession si on ne l’accompagne pas de changements en profondeur.

Que faut-il faire ?
La clientèle entrait autrefois dans les cafés par impulsion. C’est beaucoup moins vrai aujourd’hui. La hausse des prix freine les envies des consommateurs. Mais il ne suffit pas d’incriminer le pouvoir d’achat ou la météo pour expliquer les mauvais résultats. La solution est
de se remettre en question et de réfléchir posément à notre mode de fonctionnement. J’ai
personnellement fait le choix de repositionner mon établissement, ancien Café Leffe trop haut de gamme, pour qu’il soit plus proche de mes clients, de leur pouvoir d’achat et de leurs envies. Il faut repenser notre métier et le revaloriser, notamment du point de vue salarial.
J’ai recruté deux personnes. Les deux contrats ont été signés cette semaine pour des postes d’agent polyvalent de restauration et de serveur.

Quelle stratégie vous paraît adaptée pour fidéliser les consommateurs ?
Tout ce qui peut permettre de redonner envie aux gens d’aller au café peut être intéressant.
Il faut retrouver le lien social du café. Les gens doivent s’y rendre pour tout ce que l’établissement leur propose : une qualité de service, des animations, des produits de qualité. Le prix ne fait venir personne. En revanche,il peut faire revenir le client, s’il a été satisfait par ce
qu’on lui a proposé sur place.

 

DES OUTILS RÉSERVÉS AUX ADHÉRENTS CAFE CONCEPT

Les établissements CHR adhérents Au réseau des cafés, bars, brasseries, indépendants CAFE CONCEPT
bénéficient de solutions supplémentaires.

Le réseau CAFE CONCEPT se mobilise à partir du 1er juillet 2009 et propose à ses adhérents des outils pour
communiquer sur la baisse des prix (pyramide, chevalet, vitrophanie…).

Renseignez-vous et rejoignez le réseau
CAFE CONCEPT.
Contactez-nous au 01 41 27 9022
www.cafeconcept.fr



 

C10 est le réseau N°1 de la distribution de boissons auprès des professionnels du secteur de la restauration,
de l'hôtellerie et des débits de boissons avec plus de 65000 clients, 280 fournisseurs,
et un réseau fort de plus de 185 adhérents et 215 entrepôts répartis sur toute la France.